Kézako ?
Presse étudiante
Tracts
Correspondances
Témoignages
Photographies
Accès réservé
Mentions légales
Vous êtes ici : Accueil arrow Témoignages arrow Par nom

Témoignage de Pierre Gaudez
Témoignage recueilli le 29 octobre 2012 par Marina Marchal et Eithan Orkibi , résumé analytique détaillé ci-dessous réalisé par Charlotte Zamith.

 

 

Scolarité et origines sociales

 

 

 

MVE026/001

Appartient à une famille de la petite bourgeoisie catholique de province. Père entrepreneur de travaux publics. Cinquième d’une famille de sept enfants. Se souvient du contexte social lors de la Libération.

[4’23]

MVE026/002

Père tué lors du débarquement, en 1944. La situation financière familiale devient difficile. Pris en charge par les curés, il va jusqu’au baccalauréat et monte ensuite à Paris.

 

[2’54]
MVE026/003Fait sa scolarité dans un collège privé à Caen, où il bénéficie de la charité chrétienne. Souvenirs de son arrivée à Paris. Commence ensuite des études de philosophie, et adhère au groupe de philo des étudiants de la Fédération des groupes d’études de lettres (FGEL).  [3’29]
 
Engagements à la FGEL et à l’UNEF
 
MVE026/004Explicite les raisons pour lesquelles il rejoint ce groupe de philo. [3’05]
MVE026/005Rappelle le contexte social et politique lors de son arrivée à Paris. Évoque son admiration pour les textes d’Emmanuel Mounier. [4'06]
MVE026/006Évoque un des livres de Mounier « L’espoir des désespérés ». Obtient son année de propédeutique, et découvre ensuite la philosophie à la Sorbonne en 1959. Découvre de grands intellectuels. Souvenirs du bibliothécaire de l’institut de philosophie (Romeu). [4’36]
MVE026/007Évoque les batailles philosophiques de l’époque. [3’41]
MVE026/008Explique le fonctionnement des études à ce moment-là. [3’54]
MVE026/009Souvenirs des débats de la FGEL. Explique les raisons pour lesquelles il a été élu président de l’UNEF. [3'07]
MVE026/010Aborde ses responsabilités à la FGEL. Évoque la manifestation d’octobre 1959 qui était interdite. [2'53]
MVE026/011Évoque la notion de sursis. Parle des activités culturelles de la FGEL, et du courant anticolonialiste. Rappelle que le 21 février 1960 la FGEL renoue avec l’UGEMA. [4'14]
MVE026/012Se souvient brusquement de son premier contact intellectuel quand il arrive à Paris : il vote aux législatives. Parle de l’engagement de son oncle. [3'33]
MVE026/013Évoque l’orientation de la FGEL, et sa position de président. [4'20]
MVE026/014Anecdotes autour du texte signé à Lausanne avec l’UGEMA. [2'05]
MVE026/015Parle de la reprise de contact de la FGEL avec l’UGEMA, et de la réticence du bureau de l’UNEF. [4'10]
MVE026/016Raconte que l’UNEF se méfie des francs-tireurs qui sont autour de la FGEL. Explique les revendications des deux groupes d’AG lors du Congrès de mars. [3'01]
MVE026/017Raconte sa sortie du bureau de l’UNEF et évoque la personne pressentie à la succession. [4'06]
MVE026/018Raconte ses souvenirs du lendemain de son élection au bureau de l’UNEF, lors du Congrès de la Fondation santé des étudiants de France. Parle de sa première activité au bureau de l’UNEF : la reprise des activités avec l’UGEMA [3'06]
MVE026/019Souvenirs de sa rencontre avec Pierre Mendès France. Évoque ses relations avec le ministre Louis Joxe et ses deux fils Denis et Pierre. [2'10]
MVE026/020Revient sur le contact avec la presse et les journalistes lors de la reprise d’activités avec l’UGEMA et sur le contexte social de l’été 1960. [2'20]
MVE026/021Évoque les étudiants écroués pour insoumission. Parle de ses relations avec les syndicats de salariés. [2'48]
MVE026/022Évoque les réunions d’information de l’été 1960, notamment avec le Syndicat général de l’éducation nationale (SGEN). Parle des rapports entre les étudiants et les partis politiques. Revient sur son engagement rapide à l’union de la gauche socialiste (UGS). [4'30]
MVE026/023Raconte la façon dont il a lancé l’idée d’une manifestation de l’UNEF. [3'12]
MVE026/024Explique pourquoi l’idée a finalement été refusée par les syndicats surtout par la CGT. [3'01]
MVE026/025Revient sur son voyage à Moscou en septembre 1960, en tant que représentant de l’UNEF. [3'30]
MVE026/026Explique les raisons pour lesquelles la manifestation est refusée. [2'49]
MVE026/027Souvenirs de sa rencontre avec Benoît Frachon. Évoque le combat de Paul Laurent pour que les communistes soient présents à la tribune de la mutualité. [2'59]
MVE026/028Revient sur le discours des communistes à la mutualité et sur les conséquences de cette manifestation. Vante les mérites de l’article d’Olivier Chevrillon « Une Algérie viable » sur les discussions de Melun. [3'54]
MVE026/029Revient sur son statut d’homme public, et sur le contexte médiatique de la France d’alors. [4'16]
MVE026/030Évoque la proposition de François Bloch-Lainé, pour palier aux problèmes de budgets de l’Éducation Nationale. [3'08]
MVE026/031Revient sur le contexte social pendant et après la préparation de la manifestation. [4'15]
 Engagements ultérieurs  
MVE026/032Revient sur son parcours après la philosophie. [4'00]
MVE026/033
Évoque ses activités après l’UNEF. [4'11]
 
© CME / Atelier @lternet 2004 - 2009